-Le Conseil de Révision-

Préalablement au Service Militaire,il y avait le Conseil de Révision.Après le recensement fait par la Mairie du lieu de résidence,nous étions convoqués à 18 ans pour aller passer le Conseil de Révision.Celui-ci se passait au chef lieu de canton,donc à Saint Galmier,à l’Hôtel de Ville pour ce qui nous concernait.A l’Hôtel de Ville,nous recevions l’ordre de nous dévêtir complètement,ce qui pour certains,plus pudiques,était un peu gênant.Nous étions ensuite alignés dans une grande salle,complètement nus,devant un jury fait pour la majorité de médecins militaires.Nous étions jeunes!Nous étions mesurés,pesés.Plusieurs médecins nous examinaient de fond en comble.Nous étions auscultés complètement.Les médecins nous tataient aussi pour voir si nous n’avions pas une hernie.Notre bouche,nos dents étaient examinées ainsi que nos cheveux,notre tête,nos membres,etc…Les médecins examinateurs disaient à haute voix ce qu’ils constataient pour permettre aux autres médecins assis devant une table sur une estrade d’écrire sur le dossier de chacun ce que leurs collègues examinateurs annonçaient.Le dossier complèté d'un point de vue médical et avec les autres éléments dont le niveau d'instruction,ferait décider,plus tard,l'Administration Militaire de notre incorporation,c'est à dire de notre appel sous les drapeaux et de notre affectation.A l’issue de l’examen,les membres du jury discutaient et selon,nous étions déclarés "Bon,Service armé", "Service auxiliaire" ou "Réformé".La plupart d’entre nous furent déclarés"Bon Service Armé".Nous étions alors très fiers d’épingler sur le revers droit de notre veston,de l'autre côté de la cocarde,la broche en métal portant l’inscription "Bon Service Armé".Le jour du Conseil était jour de fête.Nous portions un calot bleu-blanc-rouge et une cocarde portant le millésime de la classe sur le revers de notre veston,comme dit ci-dessus..Le soir,nous avions organisé un repas,au restaurant.A ce repas,étaient conviés les pères des conscrits encore vivants.Ceux qui n’avaient pas de père,avaient invité un membre de leur famille pour les accompagner et participer au repas.Etaient également invitées les filles nées la même année que les conscrits.A nous tous,filles et garçons,nés en 1933,nous formions la classe 1953 de Veauche.Quelques jours avant le Conseil de Révision par petits groupes de deux ou trois et selon les affinités,nous allions au domicile d'une de nos conscrites lui remettre la cocarde blanche portant le millésime de notre classe.Cette cocarde était identique à celle des conscrits,mais était blanche au lieu d'être bleu,blanc,rouge.

Pour financer l'achat des calots,des cocardes,cannes,etc..et le repas le soir du Conseil de Révision,nous avions organisé dans les mois précédents une soirée dansante à la salle des Fêtes de la mairie de Veauche.A cette soirée,il y avait beaucoup de personnes et les entrées payantes,avec les consommations,nous laissaient assez de bénéfice,après avoir payé les fournitures,les droits d'auteurs,l'orchestre,etc..pour faire face à nos dépenses.

Diapositive13.JPG (128059 octets) Diapositive14.JPG (126983 octets)

 j0240597.wmf (10848 octets)            j0234317.wmf (35472 octets)      j0343999.wmf (30694 octets)       j0301206.wmf (46100 octets)            j0344093.wmf (48048 octets)

-Page d'Accueil   -Le Feu dans le Train    -Anecdotes d'enfance    -La Cité St Laurent     -Ma Scolarité à la Cité    

  -Le Lavoir            -Souvenirs des années noires         -Immigrés Italiens à la Cité Saint Laurent    -Communion Solennelle

-Etre Jeune-Etre un homme     -L'Amour-Le Secret du bonheur    -Ma Récolte que sera-t-elle?-Qui suis-je?-   -Réalise ton rêve-Un petit poème

-Saint Etienne   - La Croix Rousse   - Le Mazet Saint Voy    -Illuminations à Lyon   -Livre d'Or       (Cliquez)